LA FORMULE REDSTER : PUISSANCE + FLUIDITÉ = 100

RACE JAN 11, 2016

LA FORMULE REDSTER : PUISSANCE + FLUIDITÉ = 100

RACE JAN 11, 2016

Race

JAN 11, 2016

Une saison au top. Grâce à son nouvel équipement, Marcel Hirscher a remporté une autre victoire spectaculaire sur les pistes verglacées de Santa Caterina. Il s’agit de sa 5e victoire de la saison, la 17e en slalom et la 36e de toute sa carrière en Coupe du monde. En tête du classement général, le héros du ski autrichien essaiera ce week-end de creuser l’écart avec ses concurrents lors des épreuves techniques à Adelboden. Outre Marcel, Michaela Kirchgasser (qui a terminé à la 4e place) et le jeune Marc Digruber (second meilleur temps lors du dernier run) ont également fait preuve d’un dynamisme et d’une précision extraordinaires.

« Au début de l’hiver, nous étions essentiellement concentrés sur l’agressivité, le dynamisme et l’énergie », explique Christian Höflehner, directeur d’Atomic Racing, soulignant les exigences de performances durant la période de Noël : « Notre objectif était de gagner en fluidité, en particulier sur les pistes très rapides et plutôt plates. » Le 6 janvier, Marcel récoltait déjà le fruit de ses efforts. En remportant une 36e victoire en Coupe du monde, il vient égaler le record de la légende d’Atomic Benjamin Raich, les deux athlètes se classant désormais à la 6e place ex-æquo en nombre de victoires. En slalom, Marcel Hirscher occupe la 3e position, au coude à coude avec Marc Girardelli.

Autre statistique impressionnante : au tiers de la saison, Marcel a déjà récolté la moitié des points (721), ce qui lui avait permis de décrocher tranquillement sa 4e victoire au classement général l’année dernière (1 448 points). Au bout de 9 courses, la moyenne de ses points atteint le score impressionnant de 80,1 points. Christian Höflehner confie : « C’est incroyable ! La précision avec laquelle Marcel donne le meilleur de lui-même est absolument unique, quel que soit le terrain ou la piste. Et il n’oublie jamais que la moindre chute peut gravement compromettre ses chances de remporter le cristal. »

MARCEL DE RETOUR SUR SON TERRAIN DE PREDILECTION
Alors que Marcel continue de devancer ses pairs, la nouvelle génération Redster passe à la vitesse supérieure. Marc « Tiger » Digruber a pulvérisé son record personnel en Italie. Enregistrant le second meilleur temps lors du dernier run, il a décroché une superbe 9e place. « C’est une histoire assez incroyable », sourit Christian Höflehner. « Alors qu’il n’avait remporté aucun point l’hiver dernier, cette saison, il s’est qualifié à chacun de ses trois départs. Et maintenant, pour sa troisième course sur des skis Atomic, il entre dans le top 10 pour la première fois. » Avec le dossard numéro 53, Manuel Feller a quant à lui terminé à la 16e place. Tous deux, ainsi que Marco Schwarz, la révélation de Madonna di Campiglio, auront un numéro de dossard inférieur à 30 dimanche à Adelboden. Chuenisbärgli est la piste favorite de Marcel Hirscher qui, en 11 départs, s’est hissé 8 fois sur le podium, dont 5 fois sur la plus haute marche.

SKIER A DOMICILE SERA-T-IL UN AVANTAGE POUR MICHAELA KIRCHGASSER ?
Ce week-end, le circuit féminin se rendra à Zauchensee pour une épreuve de vitesse. La principale difficulté pourrait cependant bien être la neige glacée. C’est pourquoi les experts Atomic sont sur site depuis déjà plusieurs jours pour que Tina Weirather et ses compatriotes bénéficient pleinement de skier à domicile. Mardi, pour l’épreuve de slalom à Flachau, Michaela Kirchgasser tentera d’obtenir son premier podium de la saison. Christian Höflehner confie : « En finissant 4e à Santa Caterina, elle a bien montré que ce n’était plus qu’une question de temps. Michi possède la vitesse et la régularité nécessaires, et elle a encore une bonne marge d’amélioration. »

#weareskiing