PAS DE FART ? AUCUN PROBLEME AVEC SKINTEC

NORDIC SEP 21, 2016

PAS DE FART ? AUCUN PROBLEME AVEC SKINTEC

NORDIC SEP 21, 2016

Nordic

SEP 21, 2016

Vous n’avez pas le temps de farter. Vous ne voulez pas dépenser de l’argent pour du fart, ni apprendre à farter. Vous n’êtes pas le ou la seule dans ce cas ! Nous sommes allés en Scandinavie, le berceau du ski de fond, à la rencontre de skieurs nordiques qui pensent comme vous et nous ont confié leur secret pour régler la « question du fartage ».

SCANDINAVIE : LE BERCEAU DU SKI DE FOND

Lorsqu’on leur demande si la Scandinavie est un bon endroit pour pratiquer le ski de fond, presque tous les Scandinaves sont unanimes à ce sujet : c’est le meilleur ! Il y a des milliers de kilomètres de pistes et c’est un sport très populaire. Beaucoup en font pour garder la forme en hiver, il fait partie des programmes sportifs scolaires et représente une activité familiale courante le week-end.

La Suède possède la plus grande piste de ski de fond indoor au monde pour skier en toute saison. Et, bien sûr, elle accueille tous les ans la Vasaloppet, la course de ski de fond la plus ancienne, la plus longue (90 km) et la plus importante du monde, qui attire régulièrement plus de 50 000 participants.

SKIEZ MALIN. PROFITEZ A FOND.

Il semble que les Scandinaves savent ce qu’ils font en matière de ski de nordique. Et ils vous le diront : pas besoin de faire de la compétition pour aimer le ski de fond comme un coureur. Il suffit d’être malin et après, c’est du pur plaisir.

« J’ai commencé le ski de fond il y a 10 ans. Depuis, ce qui a le plus changé selon moi, ce sont évidemment les skis. Je n’ai plus besoin d’appliquer de fart de poussée. Maintenant, mes skis vont sur tout type de neige. C’est parfait pour moi. », explique Johann Henriksson, un inconditionnel des skis sans fartage.

“Je sais que je ne peux pas rajeunir. Mais je peux améliorer ma condition physique.”

Johann Henriksson

Le PROBLEME DU FART DE POUSSEE

Quiconque a déjà chaussé des skis de fond le sait : le style classique est relativement facile à apprendre, mais pas la préparation d’un ski classique traditionnel en revanche. Un bon fartage est une science en soi et une activité chronophage, qui demande de l’expérience et des informations détaillées sur la neige et les conditions météorologiques. Pourquoi s’en préoccuper s’il existe d’autres solutions ?

« Il est faux de croire que les fondeurs purs et durs n’utilisent que des skis à farter. Regardez ce que les coureurs utilisent à la Vasaloppet », déclare Emil Jonsson, père de deux enfants. « Cependant, je n’aime pas les skis à écailles. Ils sont bruyants et “jacasseurs”. »

LA SOLUTION : LES SKIS SKINTEC

C’est là que les skis à grip interchangeable entrent en jeu. Inventés par Atomic il y a quelques années, ils font de plus en plus d’adeptes, comme Emil et Johann : « Les skis à grip interchangeable sont ultramaniables et toujours prêts à l’emploi. » Il s’agit de skis sans fartage classiques, avec une bande d’accroche en mohair dans la zone de poussée. Le mohair a un sens, donc il glisse dans un sens et accroche dans l’autre.

Les skis à grip interchangeable conviennent à une grande variété de conditions. « Toute ma famille a utilisé des skis Atomic Skintec pendant une saison complète et ils ont été parfaits, quels que soient l’état de la neige et la température. L’accroche est excellente, la glisse est excellente, et ils vont vite. Il faut toujours leur mettre du fart de glisse de temps en temps, mais ces skis classiques sont géniaux en “prêt-à-chausser” et c’est un vrai plaisir de skier avec », affirme Emil.

#weareskiing