févr. 07, 2012

SKI DE FOND : LE CHAMPION OLYMPIQUE BILL DEMONG PLUS RAPIDE QUE SES CONCURRENTS

Malgré le froid extrême, le team ATOMIC de ski nordique est revenu de son week-end glacial avec d’excellentes nouvelles. Le champion olympique Bill Demong (États-Unis) a réalisé le meilleur chrono de l’épreuve de ski de fond lors de la répétition générale pour les prochains Championnats du monde de combiné nordique à Val di Fiemme. Grâce à cette performance, il est parvenu à monter sur la troisième marche du podium alors qu’il s’était classé seulement 17e en saut. L’athlète ATOMIC Marthe Kristoffersen (NOR) a également terminé 3e du 10 km départ en ligne comptant pour la Coupe du monde à Rybinsk, en Russie.

À un an des Championnats du monde, le champion du monde de combiné nordique de 2009 à Liberec a affiché ses ambitions à Val di Fiemme. Bill Demong, qui avait déjà triomphé ici même l’an dernier, a en effet obtenu son premier podium de Coupe du monde de la saison dans la station italienne qui accueillera les Championnats du monde. Le champion olympique de 2010 s’est déclaré satisfait de ses ATOMIC World Cup Skate Hardtrack : « La piste était vraiment difficile. Je crois n’avoir jamais skié sur une piste aussi extrême. Mais mes skis étaient parfaitement adaptés à ces conditions. »

La course de 10 km de Marthe Kristoffersen dans le froid polaire de Russie n’a pas non plus été une partie de plaisir. La Norvégienne a démarré à une vitesse fulgurante alors que le mercure affichait -19,3 °C, un chouïa plus que la température minimale autorisée par le règlement de la FIS. Kristoffersen n’a pas cessé d’attaquer et s’est vue récompensée à l’arrivée par son premier podium de la saison. Elle occupe désormais la 7e place du classement général de Coupe du monde.

Jörgen Aukland passe à 1,3 seconde de la victoire lors de la König-Ludwig-Lauf

La chance continue de sourire à Jörgen Aukland sur le circuit Worldloppet après sa victoire à la Marcialonga. Avec ses ATOMIC Worldcup Classic, le Norvégien de 36 ans a décroché la 3e place de la König-Ludwig-Lauf, longue de 50 km. Il est arrivé avec seulement 1,3 seconde de retard sur le vainqueur : « Il faisait extrêmement froid (-17 °C). Je portais deux paires de gants et deux couches de sous-vêtements. Mon masque m’a également causé quelques problèmes. Au vu des conditions, mes résultats sont excellents. » Aukland occupe maintenant la 2e place de la Coupe FIS de Marathon avec un total de 220 points obtenus en 4 courses sur 10.

À noter également que la coureuse ATOMIC Denise Herrmann a remporté la course de classique dames de 23 km en 1 h 08 min 17,8 s. Enfin, l’athlète ATOMIC Jonas Baumann a décroché une médaille d’or aux championnats de Suisse à Campra.