janv. 28, 2012

ANDREAS HÅTVEIT MÉDAILLÉ DE BRONZE EN SLOPESTYLE AUX X-GAMES

Andreas Håtveit a remporté ce jeudi une médaille de bronze bien méritée au Slopestyle
des X-Games. Après s’être qualifié en quatrième place plus tôt dans la journée, sur l’épreuve la plus disputée des X jusqu’à présent, l’athlète ATOMIC a placé la barre encore plus haut en finale, sous les projecteurs d’Aspen, dans le Colorado, atteignant le podium tant convoité.

Ayant rencontré des difficultés sur la neige gelée du Dew Tour à Killington la semaine précédente, Andreas Håtveit avait la rage de vaincre. Les athlètes comme les spectateurs considèrent les X-Games comme le rendez-vous incontournable de la saison de freeski. À cette occasion, les meilleurs sportifs de l’extrême affluent des quatre coins du monde pour se retrouver à Aspen, dans le Colorado. Pour l’athlète ATOMIC, c’était donc l’endroit idéal pour afficher son prodigieux talent aux yeux du monde entier.

UN CHALLENGE INCROYABLE

Avec deux sections de jib et quatre énormes sauts, le parcours de slopestyle des X-Games de cette année cumulait 85 mètres de dénivelé pour près de 490 mètres de long. L’épreuve avait rassemblé la crème des riders du circuit de compétition du freeski. Chacun pouvant potentiellement terminer dans les trois premiers, la compétition promettait d’être palpitante. L’athlète ATOMIC Andreas Håtveit aurait donc une véritable montagne à gravir avant d’accéder au podium tant convoité. L’éternel optimiste norvégien n’étant pas entièrement satisfait de ses performances à l’entraînement, il a sans cesse cherché à améliorer son run. Ce professionnalisme a porté ses fruits et Andreas s’est qualifié en quatrième place avec un run impeccable.

SOUS LES PROJECTEURS

C’est sous une lumière éclatante et une neige abondante qu’Andreas a donné le meilleur de lui-même pour la finale à Aspen. Tous les autres athlètes étaient également en pleine forme, posant de nombreux doubles flips et corks à chaque run. Après une première manche relativement prudente mais tout de même phénoménale, Andreas a décidé d’augmenter les difficultés pour le second run en enchaînant un blind 360° switch-up sur le module flat-down, un switch right side 1080° tail grab, un switch left side 1260° mute, un left side double cork 1080° octo grab et un right side double cork 1260°. Oui, cela fait bien 13 rotations complètes dans plusieurs directions pour quatre sauts, on peut difficilement faire plus technique ! Ce run a valu à l’athlète ATOMIC une note de 92,00 et lui a permis de remporter sa 3e médaille de bronze aux X-Games en trois années consécutives. Après la compétition, Andreas était tout sourire : « Tout s’est parfaitement bien passé. Quelques bricoles à corriger sur le premier run, une seule erreur au second run, et le dernier run s’est déroulé exactement comme je le voulais. Je n’avais jamais aussi bien skié. » Andreas tentera de faire aussi bien lors de la prochaine compétition de Big air. Bravo à lui !

Share