oct. 29, 2013

OUVERTURE DE LA COUPE DU MONDE : PODIUM POUR HIRSCHER ET ZETTEL

Ouverture de la Coupe du monde pour Atomic. Atomic démarre la Coupe du monde en beauté à Sölden : comme l’année passée, Kathrin Zettel termine la première course de la saison à la deuxième place, tandis que Marcel Hirscher, vainqueur de la Coupe du monde, se classe troisième. « Sölden, c’est comme les contrôles à l’école », explique-t-il. « Vous vous préparez, mais vous ne savez jamais vraiment à quoi vous en tenir avant la fin de l’épreuve. C’est pour ça que je suis si content du résultat obtenu. La troisième place montre que nous sommes sur la bonne voie. »

« MERCI !!!! », s’est exclamé le double champion et vainqueur au classement général de la Coupe du monde en direction de la foule en liesse derrière la ligne d’arrivée du Rettenbachferner, dans un cri de soulagement et de joie. « Avant cette course, la tension accumulée est terrible ! Malgré tout le temps, la sueur et le cœur qu’on y met, l’incertitude demeure. Quand vous passez la ligne d’arrivée et que vous savez enfin que vous êtes sur le podium et que vous avez fait du bon travail, c’est un sentiment très libérateur », explique Marcel Hirscher. Pour lui personnellement, la troisième place constitue un excellent résultat. Pour ses entraîneurs et toute l’équipe Atomic, c’est aussi une confirmation importante : « Sölden a clairement montré que la nouvelle génération de Redster Doubledeck GS est réussie. » Et Marcel d’ajouter : « Pour moi comme pour les femmes en slalom géant. »

KATHRIN, TINA, MIKAELA : TROIS SKIEUSES PARMI LES SIX PREMIÈRES
La seconde place obtenue par Kathrin Zettel n’est que le nouvel épisode d’une série ininterrompue de succès qu’elle a décrochés à Sölden depuis 2005 en se classant successivement 4e, 3e, 1re, 2e, 7e, 7e, 2e, 2e : « Je visais une place sur le podium. Ma performance au second passage était importante pour le résultat, mais aussi pour mon feeling : il est vraiment réconfortant de constater, dès le début d’une saison, que votre matériel vous suivra jusqu’au bout. C’est ce que Sölden m’a montré. »

La compétition de Sölden qui s’inscrit en prélude aux Jeux olympiques d’hiver a également prouvé que Tina Weirather et Mikaela Shiffrin, équipées d’un ski Redster, avaient tout à fait l’étoffe de championnes sur la scène internationale. En réalisant le meilleur résultat de leur carrière en slalom géant, elles ont toutes deux démontré qu’elles avaient fait d’énormes progrès. Mikaela, championne du monde de slalom et vainqueur de la coupe du monde de slalom, se livre à une analyse autocritique : « À Sölden, je n’ai pas vraiment réussi à bien exploiter l’élan du départ jusqu’à l’arrivée. Je pense qu’il me faut davantage d’expérience en compétition pour y parvenir. »

La compétition, justement, se poursuit pour les hommes comme pour les femmes avec le premier slalom de la saison qui aura lieu mi-novembre à Levi (FIN), avec, dans le maillot rouge des meilleurs, les pros Atomic Mikaela Shiffrin et Marcel Hirscher qui ont tous deux réalisé le doublé en slalom (médaille d’or aux championnats du monde et globe de cristal en Coupe du monde).