• Atomic Shiffrin Gold Kirchgasser
  • Atomic Shiffrin Gold Kirchgasser
  • Atomic Shiffrin Gold Kirchgasser
  • Atomic Shiffrin Gold Kirchgasser
Race févr. 16, 2013

MIKA & MICHI : OR, ARGENT, REDSTER

Schladming. Mikaela Shiffrin et Michaela Kirchgasser, les « Redster Ladies », ont fait du slalom dames l’une des compétitions les plus riches en émotions de ces championnats du monde de ski. Leurs performances sur la piste et leur enthousiasme pour cette double victoire d’Atomic marquent une étape majeure dans la carrière des deux athlètes : championne du monde à seulement 17 ans, Mikaela est l’une des nouvelles stars du ski féminin. Quant à Michaela, ayant déjà remporté l’or par équipes, elle se réjouit de sa première médaille sur une épreuve individuelle.

Mikaela Shiffrin avant pourtant commencé le plus beau jour de sa vie avec les jambes engourdies. « Quoi que je fasse, je sentais que mes jambes étaient plus lourdes que jamais », a-t-elle déclaré. Même la poussée d’adrénaline naturelle de la première manche n’a pas suffi à détendre les muscles fatigués de Mika. Pas plus que sa troisième place au classement de cette première manche. En règle générale, la lourdeur ne fait pas partie du vocabulaire de Mikaela Shiffrin, qui se distingue par un niveau d’aisance jamais vu en ski. « Du chocolat chaud. J’ai bu du chocolat chaud. » D’après la nouvelle championne du monde, c’est ce qui lui a finalement permis de réaliser l’une de ses meilleures performances.

SKIER, C’EST COMME DANSER OU VOLER
« Soudain, l’énergie est revenue dans mes jambes et j’ai eu à nouveau l’esprit clair. J’ai imaginé comment mes skis allaient me porter tout au long du parcours. » C’est ainsi que Mika décrit les instants qui ont précédé la course et la victoire les plus importantes de sa carrière. « Redster, le ski, c’est tout ce qui compte. » La passion avec laquelle la jeune fille de 17 ans parle du ski fait plaisir à entendre. « C’est comme danser ou voler. Cela m’évoque de nombreuses comparaisons. » Et qu’est-ce que ça fait d’être championne du monde ? « Pour ça, je n’ai aucune comparaison. » Et puis : « Nous sommes nombreux à avoir gagné aujourd’hui. C’est notre victoire à tous : toute l’équipe qui m’a soutenue. Mes parents, entraîneurs, professeurs, sponsors, l’équipe Atomic, tout le monde. »

« LE PLUS BEAU JOUR DE MA CARRIÈRE » 
Michaela Kirchgasser considère également ce 16 février à Schladming comme le plus beau jour de sa carrière. « Ma première médaille en individuel, c’est quelque chose d’extraordinaire. Avec la médaille d’or de l’épreuve par équipes, c’est un rêve qui se réalise. » Après avoir heurté deux portes lors de la deuxième manche, son masque s’est déplacé. Elle ne s’est pas laissé distraire, au contraire : « J’étais encore plus concentrée à chaque ligne rouge, à chaque temps intermédiaire. Vite, vite, vite, c’est tout ce que je pensais. Les cinq minutes passées dans la raquette d’arrivée à attendre la fin de la course furent comme un tourbillon d’émotions. Je n’arrive même pas à l’expliquer. » Michaela a décrit très clairement l’attitude qu’elle avait adoptée par rapport aux courses précédentes : « Chaque fois que j’ai voulu me prouver quelque chose, je me suis plantée. Alors cette fois je me suis dit : Contente-toi de skier ! »