Race août 31, 2011

JANKA « L’HOMME AU SANG DE GLACE »

Ce fut le « coup de foudre ». Il y a 11 ans, âgé de 13 ans, Carlo Janka (aujourd’hui 24 ans) utilisait pour la première fois des skis ATOMIC et devenait immédiatement triple champion de son canton. Ce titre a été suivi par un titre de Champion du Monde, une médaille d’or olympique et une première place du classement général de la Coupe du Monde. « L’homme au sang de glace » brûle de passion pour sa 12ème saison ATOMIC. Sa préparation se passe mieux que jamais. La jeune star suisse et son préparateur ATOMIC Stefan Viehhauser se préparent.

«Nous travaillons intensivement sur les ajustements des matériels – après les tests sur neige en Amérique latine, nous saurons avec certitude quel ski utiliser pour quelle discipline. Et le savoir constitue un progrès par rapport à l’année dernière », déclare Carlo Janka, troisième du classement général de la Coupe du Monde de la saison dernière. « Le fait que le préparateur ATOMIC Stefan Viehhauser se consacre exclusivement à la préparation de mon matériel est quelque chose que je considère comme un avantage. Il est très expérimenté et peut maintenant se concentrer pleinement sur la coopération avec moi. Stefan est le type de personne qui s’engage pleinement vis à vis des athlètes dont il s’occupe et de son travail ».

PLUS D’ARYTHMIE CARDIAQUE

Quand on l’interroge sur l’opération du cœur de deux heures qu’il a subie en février 2011, Carlo Janka peut aujourd’hui considérer les choses de manière sereine, « Je vais bien, mon retour en forme s’est bien passé, sans aucun problème ! » Le Champion du Monde de slalom géant de l’année 2009 et médaillé d’or olympique de la même discipline en 2010 n’avait pas totalement récupéré durant les préparations des deux dernières années. Un virus mal connu et une arythmie cardiaque ont ralenti la carrière de la jeune star d’ATOMIC.

LE DÉFI DE « L’HOMME AU SANG DE GLACE »

15 places dans le « top-ten », dont 5 sur le podium, incluant une victoire sensationnelle à Kranjska Gora, 10 jours seulement après son opération du cœur, troisième du classement général de la Coupe du Monde – en dépit de tous ses problèmes de santé et des interruptions d’entraînement qu’ils ont causé, l’athlète modèle ATOMIC a été capable de tirer un équilibre remarquable de la saison dernière. Qui pourra résister à un Carlo Janka complètement rétabli ? Janka ne peut pas s’empêcher de sourire si des journalistes lui posent cette question, « J’espère que personne ne pourra me battre. Mais nous verrons après la première course. Si j’ai retrouvé ma forme, j’espère faire partie des meilleurs comme il y a deux ans ». « L’homme au sang de glace » vient de dévoiler son défi.