mai 02, 2013

LE TEAM ATOMIC FREESKI TERMINE LA SAISON EN BEAUTÉ

C’est une autre saison riche en victoires qui s’achève pour Atomic : Gus Kenworthy s’est vu sacrer champion du monde AFP, Nicky Keefer a remporté le titre de « ruler of the week » et le prix du « best style » au Nine Knights et Mike Riddle a triomphé aux championnats du monde FIS de half-pipe.

Le calendrier des compétitions de freeski avait démarré en août avec les Jeux d’hiver de Nouvelle-Zélande. Neuf mois plus tard, après les Championnats du monde AFP de Whistler, la discipline voit ses débuts olympiques se profiler à l’horizon et prend véritablement un nouveau tournant. Aucun athlète ne semble être mieux préparé pour Sotchi que Gus Kenworthy et Mike Riddle, tous deux récompensés d’un titre de champion du monde au terme de cette saison longue et difficile.

Le globe de cristal
Cette saison, le Canadien Mike Riddle a réalisé un tour de force sur le circuit de la Coupe du monde FIS. Ayant décroché l’or à l’US Grand Prix et au North Face Open de Copper, le bronze au Test olympique/Coupe du monde à Sotchi et l’or également lors des finales de la Coupe du monde à Sierra Nevada, Mike, champion du monde de half-pipe, a bien mérité son globe de cristal. Il fait partie des rares athlètes déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques et compte bien continuer à s’imposer en 2014. Muni de ses armes de prédilection, le Punx 182 et le Redster 120 Black, Mike Riddle ne pourrait être en meilleure position à neuf mois des prochains Jeux olympiques d’hiver.

La Triple Menace
Seul athlète des X Games Aspen à concourir à la fois en half-pipe, en slopestyle et en Big air, Gus Kenworthy a reçu le surnom de « Triple Menace ». Tandis que la plupart des riders préfèrent se spécialiser dans l’une ou l’autre des disciplines, Gus s’est illustré dans les trois avec la toute nouvelle chaussure Overload 120. Il avait démarré la saison en terminant sur la 2e marche du podium en Big air au London Freeze et au Dew Tour de Breckenridge, puis avait remporté la médaille d’argent du half-pipe lors de la Coupe du monde à Sotchi. Kenworthy a ensuite décroché l’or en half-pipe au SFR Tour de Tignes, le bronze en slopestyle aux X Games Europe, puis l’or à nouveau aux Championnats du monde AFP, accumulant les podiums dans toutes les disciplines. Pour la quatrième année consécutive, Gus s’est vu décerner le titre de champion du monde au classement général de l’AFP, devant son coéquipier Jossi Wells et avec près de 3 000 points d’avance sur les autres concurrents ! Gus est également parvenu à s’imposer en dehors du circuit AFP en remportant le Vars Tournament et en terminant deuxième au Red Bull Playstreets : aucun autre athlète n’a réalisé autant cette saison.

Retour en piste
Également présent dans les trois disciplines, Jossi Wells est monté sur le podium du Big air au One Hit Wonder d’Australie et du slopestyle aux X Games Tignes, tout en se classant dans les cinq premiers dans chacune des disciplines. Sa 2e place à Tignes marque à la fois sa cinquième médaille aux X et sa première médaille en slopestyle aux X Games depuis qu’il avait décroché le bronze en 2010. Terminant deuxième au classement général des Championnats du monde AFP, le jeune Kiwi ne pouvait espérer une meilleure fin de saison. Armé du tout nouveau ski infamous pour les épreuves de slopestyle et de Big air, Jossi a ridé avec sa classe habituelle tout en dominant la compétition.

Le club des 100 000 vues
Nicky Keefer, de l’infamous squad, a bâti sa réputation grâce aux montages vidéo uniques et déjantés qu’il a postés en ligne ces deux dernières années. Le style et la fluidité qui le caractérisent lui ont récemment valu d’être invité au Nine Knights à Livigno, en Italie. Cet événement, étalé sur une semaine, vise à démontrer que la pratique du ski en snowpark ne se résume pas aux compétitions traditionnelles et le jeune Américain a surpris tout le monde en remportant deux des quatre récompenses mises en jeu : le titre de « Ruler of the Week » et le prix du « Best Style ». C’est ce qui s’appelle terminer la saison en beauté ! Félicitations à tous les athlètes Atomic. Nous avons hâte d’assister à de nouvelles performances exceptionnelles l’an prochain

Share