févr. 06, 2012

ERIK GUAY ET TINA WEIRATHER SUR LE PODIUM EN DESCENTE

Le champion du monde Erik Guay a décroché la 3e place en descente dans le « frigo » de Chamonix. Après avoir grappillé quelques centièmes de secondes pour se placer en 4e position la veille, Erik Guay et ses skis ATOMIC Doubledeck se sont finalement hissés sur la 3e marche du podium de Coupe du monde. Même scénario pour la jeune star ATOMIC Tina Weirather, qui a elle aussi terminé 3e de la descente dames à Garmisch.

Jusqu’à présent, les descentes rapides et dangereuses de Chamonix n’ont jamais vraiment porté chance au champion du monde de descente Erik Guay. Son meilleur résultat : une 17e place en 2008. Mais cette année, Guay s’est senti parfaitement à l’aise dans le frigo de Chamonix, où les températures ont atteint
-26°C : « Mon préparateur ATOMIC m’a mis de véritables fusées sous les pieds. J’ai été très rapide toute la semaine, même sur les parties plates. Chamonix ne m’avait jamais vraiment réussi, mais tout a changé cette semaine grâce à mon matériel ultraperformant. »

Le préparateur ATOMIC Erich Schnepfleitner a commenté les conditions extrêmes : « Aujourd’hui, la température a encore baissé de 10 degrés. Dans de telles conditions, il faut utiliser du fart froid. Nous avons gardé la même paire de skis pour les deux courses, donc aujourd’hui nous n’avons eu qu’à peaufiner les détails et à adoucir un peu les carres. »

Weirather, l’étoile filante du team ATOMIC, 2e au classement de descente

2e, 10e, 9e, 5e, 3e et de nouveau 3e aujourd’hui à Garmisch : ce sont les résultats de Weirather en descente cette saison. Après 6 courses (sur un total de 9) depuis son grand retour, l’athlète de 22 ans originaire du Liechtenstein occupe actuellement la 2e place du classement en descente, avec un total de 300 points. Sa collègue du team ATOMIC Laurenne Ross (23 ans), a effectué avec brio son retour à Garmisch. Elle avait souffert de graves coupures au visage suite à une chute à Lake Louise. Et c’est seulement à Bad Kleinkirchheim que l’Américaine avait pu reprendre la compétition en Coupe du monde. Jusqu’à présent, le meilleur classement en descente pour l’athlète ATOMIC originaire d’Edmonton est une 10e place.