déc. 18, 2011

SUPER WEEK-END POUR ATOMIC

Des performances irréprochables. Deuxième slalom de la saison et deuxième victoire pour les skis Atomic D2 Race et la reine du slalom Marlies Schild. À Courchevel, elle a remporté sa 31e victoire en Coupe du monde (la 29e en slalom) en affichant son légendaire sourire. Ses compatriotes Zettel et Kirchgasser, elles aussi membres du team Atomic, ont terminé respectivement 3e et 4e. Philipp Schörghofer a pris la deuxième place du slalom géant d’Alta Badia, décrochant ainsi son deuxième podium cette année après celui de Sölden. Malgré ses douleurs au dos, Marcel Hirscher a terminé 5e.

La championne du monde Marlies Schild prend beaucoup de plaisir en ce début de saison, et ça se voit quand on regarde les photos ! Il va sans dire que cela a une influence sur ses performances en slalom : deuxième victoire de la saison, avec cette fois-ci une avance de 1"87 sur sa dauphine. « En ce moment, tout va comme sur des roulettes. Mon préparateur Rudi Berger sait parfaitement comment préparer mes skis en fonction de mes besoins et des conditions de neige, quelles qu’elles soient. Merci Rudi ! » La préparation des skis des athlètes ATOMIC a été particulièrement délicate à Courchevel. En raison d’abondantes chutes de neige sur la station, le dernier entraînement a été annulé, ce qui a permis à Schild, Zettel, Kirchgasser et leurs collègues de profiter d’une poudreuse profonde au lieu d’enchaîner les piquets. « Ça a été un super entraînement pour l’équilibre, et apparemment ça m’a permis d’aller plus vite », avoue Michaela Kirchgasser, satisfaite de sa 4e place.

DEUXIÈME PODIUM POUR SCHÖRGHOFER

Comme d’habitude, les skieurs ATOMIC n’ont pas manqué leur rendez-vous sur la légendaire piste de Gran Risa à Alta Badia : Philipp Schörghofer a terminé à la troisième place, tout comme à Sölden. En tant que spécialiste de la discipline et membre de l’élite mondiale, l’athlète ATOMIC a gagné son billet pour participer à l’Alpine Rockfest à Paganella le 23 décembre, une course avec à la clé un prix de 60 000 euros. Marcel Hirscher a quant à lui d’autres plans : il souhaite soigner ses douleurs lombaires avant le prochain slalom. « J’ai eu une contraction musculaire. Je m’estime donc plutôt heureux avec ma 5e place. »

Share